Dégustation...

  • PRIX DES VINS !
    Le prix de chaque caisse de 12 bouteilles de l'un ou l'autre vin décrit ci-dessous est - départ propriété - de 50 € TTC ; il s'y ajoute le prix du transport à son coût réel, par nature variable en fonction de la quantité acquise et du département métropolitain de destination. Pour obtenir un prix "tout compris" pour la France métropolitaine ou un devis pour un état étranger, merci d'adresser un mail à : [email protected]
  • Grand Château de Pressac -
    Bordeaux Supérieur 2005
    Un vin grenat dont le nez riche libère des arômes de fruits mûrs aux fines nuances d'épices. Sa bouche ronde se pare d'une belle finesse. Ses tanins élégants sont déjà lisses et savoureux.
  • Grand Château de Pressac -
    Entre Deux Mers 2009 -présenté en bouteilles "bleu royal"
    Château Féodal du XIVème siècle, le Château de Pressac cache des petits bijoux au cœur de sa cave. Cet Entre Deux Mers issu d'une sélection des meilleures parcelles de sauvignon et de sémillon nous laisse découvrir un bouquet plein de charme, souvenir d'Orient, avec une note de litchi, rappel printanier avec le floral de la rose. Ce bouquet délicat ravit le nez comme la bouche, où l'harmonie est au rendez-vous avec un beau duo du volume et de vivacité.

Envie de Pressac ?

  • Visit Pressac ! Visite de Pressac !
    Pressac - monument inscrit de longue date à l'Inventaire Supplémentaire - le seul portant ce nom - et site protégé, un des plus vastes de France - est en permanence ouvert à la visite. Nous pouvons vous proposer selon le temps dont vous disposer soit une promenade d'environ 1 heure sur l'exploitation qui vous permettra d'aller en cinq monuments ...de l'ère néolithique à nos jours, soit une visite commentée des extérieurs. Ces deux types de visites peuvent avoir lieu quand vous le souhaitez - à l'exception du dimanche matin et de la semaine, du lundi au lundi inclus, suivant le 1er dimanche du mois - sous réserve d'un appel, y compris quelques minutes à l'avance, au 06.23.63.10.17. afin de vérifier notre disponibilité immédiate ou à un terme défini et de fixer le jour et l'heure de votre venue. Pressac dispose de vastes parkings pour autocars et automobiles et peut recevoir des groupes de tous âges. Toute visite en individuel ou en groupe est gratuite. Elle peut à votre convenance se conclure par une dégustation - malheureusement payante - des vins AOC "Grand Château de Pressac" produits et vinifiés sur l'exploitation et décrits ci-après. Il n'y a bien sûr aucune obligation d'achat. Toutes précisions lors de votre appel téléphonique. Pressac se trouve à 33420 - Daignac, au sud de la route Bordeaux-Bergerac, entre Saint Quentin de Baron et Grézillac, à quelques centaines de mètres du bourg sur la route départementale qui conduit à Blésignac et Targon. L'entrée est marquée par deux panneaux. La propriété est également accessible par la piste cyclable Bordeaux-Sauveterre de Guyenne ; elle se situe environ 2 kilomètres au delà de la Gare d'Espiet dans la direction de Sauveterre...et donc deux kilomètres au delà de la gare de Daignac dans l'autre sens. www.mappy.fr ou www.michelin.fr peuvent vous aider à déterminer votre iitinéraire d'où que vous veniez. Bienvenue ! Nous vous attendons
  • Pressac...en livres !
    Les Editions de l'Entre-deux-Mers - www.e2m.edit - 9, le bourg - 33750 Saint Quentin de Baron - à quatre pas de Pressac - viennent de publier coup sur coup deux livres dans lesquels Pressac tient une certaine place : "Léo Drouyn, de Vayres à Branne" (45 € - Pressac fournit le dessin de couverture qui date de 1862 ainsi que dix pages de textes, dessins et gravures) et " Les Châteaux Médiévaux de l'Entre-deux-Mers" ( 5 € - dans une série "Comprendre" - 5 titres parus et 7 à paraître )
Blog powered by Typepad

« Conditions d'une communauté de vignerons. | Accueil | " Essai " en forme d'épitaphe ou de palimpeste pour une année qui s'achève. »

Commentaires

Bibi Lolo de Saint Malo

Le mois que l'on puise dire est que l'école des mines, n'ayant guère été jusqu'ici un objet littéraire de quelque signifiance, attendait son sauveur. Eh bien il est venu, le oilà on sauveur. Grâce à ce blog Montaignesque-vinesque, favori des dieux, nous connaissons désormais son nom, et c'est Modiano. Mais pourquoi diable ce charmant auuteur que l'on pensait à mille lieux des souterrains séjours a-t-il extirpé de sa léthagie littéraire cette institution que le monde devrait se palire à nous envier? Voila qui tourmente mon esprit depuis trois jours, si ce n'est cinq. Après bien des heures de dur labeur, entrecoupées d'insomnies, je crois être en mesure d'apporter ici même la solution de cette énigme.

La littérature, c'est bien connu, est, à son meilleur niveau (celui de Modiano), un pur chant. Et qu'est-c qu'on fait quand on chante ? Tout quidam versé un tant soit peu dans cette art aimé des diex vous fera la même réponse : les consonnes. Oui, il faut chanter les consonnes. Ecoutez un peu Véronique Gens et vous verrez. OK me direz-vous, c'est bien beau mais nous ne sommes guère avancés. Si on est comme vous dites c'est parce qu'il y a une seconde considération à considérer et cette considéraion c'est que les auteurs ne parlent jamais que d'eux-mêmes. La clé de l'énigme est donc à chercher au coeur de l'intime de l'auteur Modiano. Et c'est quoi ça ? Plus intime à Modiano que le nom de Modiano, vous m dites que y'a pas. En fait si, y'a : les consonnes mêmes du nom de Modino; J'énumère M D N. Avec ça comme base de chant, on peut faire MonDaiN mai là
il a un problème Modiano, parce que Proust il a déjà tout fait dans ce domaine. Reste plus rien de rien à gratter. Il faut donc,
pincipe d'économie oblige, supprimer une lettre et c ne peut être que le D, pour des raisons évidentes. Il lui reste donc M et N, mais comme il est inconcevable d'avoir un mot français sans E et que monsieur Modiano, ce qu'il tient à faire c'est une littérture à onalité féminine, le E srera final, forcément final. Le voila donc avec M N et E. Pas besoin d'être prix Nobel d'économie pour construire avec avec ces trois éléments le seul mot qui s'impose vraiment : MINE. Et voila pourquoi le héros de Modiano sort de l'école des mines. Bon ce doit être de l'histoire fort ancienne parce que (i)- on entre désormais par la porte et pas par l'escalier, (ii)- la dite école a retrouvé ses couleurs de vraie blonde (iii)- c'est une incongruité qu'un moderne ne saurait s'autoriser que de comparer l'hôtel de Vendôme à une gare de province et (iv)- ce n'est pas un peloton d'exécution qui a laissé ses empreintes sur la façade, mais bel et bien les combats de la Libération de Paris. Vous le direz que les approximations de Mr Modiano relèvent de la licence poétique. Et bien c'est contre çà que je ne sui pas en train de faire de la poésie.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.