Dégustation...

  • PRIX DES VINS !
    Le prix de chaque caisse de 12 bouteilles de l'un ou l'autre vin décrit ci-dessous est - départ propriété - de 50 € TTC ; il s'y ajoute le prix du transport à son coût réel, par nature variable en fonction de la quantité acquise et du département métropolitain de destination. Pour obtenir un prix "tout compris" pour la France métropolitaine ou un devis pour un état étranger, merci d'adresser un mail à : [email protected]
  • Grand Château de Pressac -
    Bordeaux Supérieur 2005
    Un vin grenat dont le nez riche libère des arômes de fruits mûrs aux fines nuances d'épices. Sa bouche ronde se pare d'une belle finesse. Ses tanins élégants sont déjà lisses et savoureux.
  • Grand Château de Pressac -
    Entre Deux Mers 2009 -présenté en bouteilles "bleu royal"
    Château Féodal du XIVème siècle, le Château de Pressac cache des petits bijoux au cœur de sa cave. Cet Entre Deux Mers issu d'une sélection des meilleures parcelles de sauvignon et de sémillon nous laisse découvrir un bouquet plein de charme, souvenir d'Orient, avec une note de litchi, rappel printanier avec le floral de la rose. Ce bouquet délicat ravit le nez comme la bouche, où l'harmonie est au rendez-vous avec un beau duo du volume et de vivacité.

Envie de Pressac ?

  • Visit Pressac ! Visite de Pressac !
    Pressac - monument inscrit de longue date à l'Inventaire Supplémentaire - le seul portant ce nom - et site protégé, un des plus vastes de France - est en permanence ouvert à la visite. Nous pouvons vous proposer selon le temps dont vous disposer soit une promenade d'environ 1 heure sur l'exploitation qui vous permettra d'aller en cinq monuments ...de l'ère néolithique à nos jours, soit une visite commentée des extérieurs. Ces deux types de visites peuvent avoir lieu quand vous le souhaitez - à l'exception du dimanche matin et de la semaine, du lundi au lundi inclus, suivant le 1er dimanche du mois - sous réserve d'un appel, y compris quelques minutes à l'avance, au 06.23.63.10.17. afin de vérifier notre disponibilité immédiate ou à un terme défini et de fixer le jour et l'heure de votre venue. Pressac dispose de vastes parkings pour autocars et automobiles et peut recevoir des groupes de tous âges. Toute visite en individuel ou en groupe est gratuite. Elle peut à votre convenance se conclure par une dégustation - malheureusement payante - des vins AOC "Grand Château de Pressac" produits et vinifiés sur l'exploitation et décrits ci-après. Il n'y a bien sûr aucune obligation d'achat. Toutes précisions lors de votre appel téléphonique. Pressac se trouve à 33420 - Daignac, au sud de la route Bordeaux-Bergerac, entre Saint Quentin de Baron et Grézillac, à quelques centaines de mètres du bourg sur la route départementale qui conduit à Blésignac et Targon. L'entrée est marquée par deux panneaux. La propriété est également accessible par la piste cyclable Bordeaux-Sauveterre de Guyenne ; elle se situe environ 2 kilomètres au delà de la Gare d'Espiet dans la direction de Sauveterre...et donc deux kilomètres au delà de la gare de Daignac dans l'autre sens. www.mappy.fr ou www.michelin.fr peuvent vous aider à déterminer votre iitinéraire d'où que vous veniez. Bienvenue ! Nous vous attendons
  • Pressac...en livres !
    Les Editions de l'Entre-deux-Mers - www.e2m.edit - 9, le bourg - 33750 Saint Quentin de Baron - à quatre pas de Pressac - viennent de publier coup sur coup deux livres dans lesquels Pressac tient une certaine place : "Léo Drouyn, de Vayres à Branne" (45 € - Pressac fournit le dessin de couverture qui date de 1862 ainsi que dix pages de textes, dessins et gravures) et " Les Châteaux Médiévaux de l'Entre-deux-Mers" ( 5 € - dans une série "Comprendre" - 5 titres parus et 7 à paraître )
Blog powered by Typepad

« Qu'est-ce qu'un château et autre fête des mères | Accueil | Monsieur le Président : dans les détails, le diable ! »

Commentaires

Bibi Lolo de Saint Malo

Alors là c'est un peu plaisant. Parce que qui, il y a une petite dizaine de jours, naviguant à son accoutumé entre Lorient et Le Pouldu, et ayant fait sa nuit dans l'anse de Gorjen (sublime!), s'est dit comme ça, parlant à lui même dans la brise parfumée d'un frais petit matin : tiens j'ai du gas oil de reste, je vais aller jeter un coup d'oeil à ce château de Bélon qu'est tout près marqué sur la carte et peut être même pousserai-je jusqu'à l'anse de Saint Léger où nous fûmes en rade l'été dernier par la faute de quelqu'une dont je préfère taire le nom (on a gueulé vachement au téléphone si vous voulez savoir !). Alors qui ? Je ne vous le donne pas en mille ni même en cent. Bibi Lolo et sa moitié en personnes. Morale : c'est comme dans l'histoire de Tobie et de Sara. Dieu doit aimer les ondes parallèles qui finissent par se rejoindre à l'infini. Pour ne pas trahir la pure commercialitude de ce blogue, j'ajouterai que OUI MONSIEUR CHATEAU de PRESSAC (j'ose le dire!), nous ne manquerons sûrement pas, d'ici quelques décades, de nous pourvoir de quelques douzaines de ces mollusques bivalves lamellibranches de la rivière de Bélon pour lesquelles la seule littérature qui vaille en ce monde (instructions nautiques (ISBN2-11-088171-2), page 125, en vente dans les bonnes librairies), a su trouver de ces mots qui vous sèchent sur place >. Nous ne manquerons pas, à cette occasion, de passer le bonjour au proprio de votre part.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.